3 questions à Audrey Saïd, porteuse de la flamme du souvenir au 11 novembre

Publié le 9 novembre 2018     •     Catégories : Les actualités municipales

Pompier volontaire à la caserne de Talmont-Saint-Hilaire, Audrey Saïd, 18 ans, allumera la Flamme du souvenir lors la Grande cérémonie commémorative du 11 novembre, à Saint-Vincent-sur-Jard. Interview.

Qu’est-ce que tu ressens à quelques jours de participer aux commémorations du 11 novembre ?

« Il y a du stress bien entendu, mais je suis fière d’avoir un rôle à cet événement. Le 20 octobre dernier, j’ai participé à ma première cérémonie, lors de la Journée de commémoration du Centenaire de la Grande guerre 1914-1918, au Vendéspace (Mouilleron-le-Captif), avec Joël Hillairet, 3e adjoint à la commune (en photo). Plus de 2500 personnes étaient présentes et c’était très impressionnant de voir autant de porte-drapeaux et d’entendre la Marseillaise jouée par la fanfare. »

En quoi c’est important pour toi de participer à ces événements ?

« Lors de la cérémonie au Vendéspace, il y avait énormément de jeunes et cela démontrait que nous n’oublions pas ce qui s’est passé il y a 100 ans et que nous savons ce qu’est le devoir de mémoire. C’est important pour que nous aussi, nous puissions transmettre tout cela à l’avenir aux générations futures. »

Tu es également pompier volontaire depuis 1 an. Pourquoi ?

« Pour moi, il est essentiel de pouvoir venir en aide aux autres lorsqu’ils en ont besoin. Connaître les gestes de premiers secours est une nécessité. J’ai ainsi commencé alors que je n’étais pas encore majeure et j’ai donc dû attendre mes 18 ans pour participer à mes premières interventions. Dans ces instants, on ressent toujours une montée d’adrénaline mais on est toujours encadré pour faire les bons gestes. C’est très enrichissant et je ne regrette absolument pas, d’autant plus que nous adaptons nos plannings de garde à notre vie professionnelle. »