Mairie de Talmont-Saint--Hilaire (85) - Site officiel
Menu du site

Talmont-Saint-Hilaire

La commune d'hier à aujourd'hui
Talmont-Saint-Hilaire

Château de TalmontUn peu d’histoire : Talmont est riche d’un passé tout en contrastes habité depuis les temps les plus reculés : ce fût au Moyen-Age, une région puissante marquée par son imposante forteresse baignée par les flots.

Les heures glorieuses de TALMONT surviennent aux environs de l’an 1000, époque où l’ancien Comté d’HERBAUGES est remis à Guillaume le GRAND, duc d’AQUITAINE, qui va s’intéresser directement à TALMONT. La ville était probablement dotée d’un château de bois dont l’emplacement se situerait logiquement sur la butte artificielle toujours existante dans la haute ville, butte qui pourrait avoir une origine bien plus ancienne.

Mais le bâtisseur de l’imposante forteresse dont les ruines majestueuses dominent toujours la cité est Guillaume le CHAUVE, fondateur de la dynastie des princes de TALMOND. Certains ont avancé qu’il aurait pu être un fils naturel de Guillaume le GRAND, toujours est-il qu’il est assurément un personnage important de la cour d’AQUITAINE pour que Guillaume le GRAND lui confie la principauté de TALMOND délimitée par les eaux du JAUNAY, de l’YON, du LAY et par l’Océan.


Talmon avec un T ou D

Talmon T ou Talmon D

Les habitants de Talmont s’appellent les… Talmondais ! Alors, quelle est l’orthographe du nom : Talmont ou Talmond ?

Il semble que le lieu « Talamonte » figure pour la première fois dans un texte du début du onzième siècle.

Selon certains auteurs, ce nom dériverait de Talus Montis (revers de la montagne) selon d’autres, de Talus mundi (haut du monde). Cavoleau, dans sa « Statistique de la Vendée », donne comme origine au mot Talmont les mots anglais tall mount (grand rempart). Deux mots celtiques : tal (hauteur) et mon (courbure de rivière), composent, d’autre part, exactement le nom de cette localité, et il faut se rappeler que la région fut occupée par les Celtes 1500 ans avant Jésus-Christ.

Cependant, pour d’autres, Talmont puiserait ses racines dans des sources plus anciennes : l pré-indo européen Tala : « terre, argile » terminé par « monte ». Sans lever totalement ce mystère originel, cela semble conforter l’hypothèse d’une présence humaine en ce lieu depuis l’origine des temps.

Au fil des siècles, Talmont s’est écrit indifféremment avec un « T » ou un « D » à la fin. Mais l’hésitation a officiellement pris fin en 1954 lorsque la Commission de Révision du nom des communes instituées auprès du Ministère de l’Intérieur s’est prononcé défavorablement sur la demande du Conseil Municipal du 24 avril 1952 sollicitant le remplacement du « T » final du nom de la Commune par un « D ». Talmont se terminera donc par un T.

 

 

Aujourd’hui

vj-6336 (Copier)Les effectifs scolaires demeurent globalement stables sur les quatre écoles de la commune. Il est à remarquer qu’en termes d’habitat, le centre-ville concentre 35 % des habitants, le littoral 25 %, la Guittière 8 %.

Dans les années 80, la répartition en catégories socioprofessionnelles laissait sentir la persistance de la prédominance de deux secteurs : agriculture, artisanat – commerce. Depuis la poussée de l’activité touristique favorisée par un cadre naturel préservé (la plage du Veillon et ses deux kilomètres de sable fin à l’entrée du havre du Payré sont posés sur un écrin de forêt bordant le littoral Talmondais) et développé par un maillage d’équipements de qualité (village Pierre et Vacances, hôtel-club des Jardins de l’Atlantique, campings de une à quatre étoiles, création d’un port de plaisance en eau profonde de 630 places, d’un golf de dix-huit trous et d’un second parcours compact de dix-huit trous également, du Château, du Musée Automobile de Vendée, de l’Aquarium le 7eme Continent, d’un plan d’eau artificiel de cinq hectares à vocation ludique….), l’implantation d’activités industrielles, mais également d’un important tissu de PME dans des domaines très variés comme la construction de voiturettes, la construction de chalets, la confection de plats cuisinés,… ont contribué à forger un précieux équilibre dans la répartition de l’activité économique, donc de l’emploi.

Mais pour vivre au quotidien, tout ceci s’appuie également sur de nombreux équipements collectifs sur la commune : quatre établissements scolaires, multi-accueil, accueil de loisirs, deux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EPHAD), structure d’accueil pour adultes handicapés, caserne de gendarmerie, centre de secours permanent, équipements sportifs (courts de tennis, salles omnisports, terrains de sports, piste de bi-cross, skate-parc, réseau de pistes cyclables…), salle polyvalente, salles associatives, cinéma... La palette est large et il ne faudrait pas oublier l’offre importante en matière de services par la collectivité et le tissu associatif talmondais.




 




 


Partager la page :

MAIRIE DE TALMONT-SAINT-HILAIRE
3 rue de l'Hôtel de Ville
85440 TALMONT-SAINT-HILAIRE

Tél : 02 51 90 60 42
info@talmontsainthilaire.fr


HORAIRES D'OUVERTURE :

Du lundi au jeudi : De 8h à 12h et de 14h à 18h
Le vendredi : De 8h à 12h et de 14h à 17h
Le Samedi (permanence état civil uniquement) : De 9h à 12h

Haut de page
Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes