Sauvegarder et valoriser le patrimoine local : une priorité pour la Ville

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+

Publié le 13 septembre 2017     •     Catégories : Les actualités municipales  Non classé

« Sauvegarder et valoriser le patrimoine local est une priorité pour la ville qui souhaite également encourager la population dans cette démarche, un encouragement qui se veut incitatif et non coercitif afin de protéger notre patrimoine local dont les propriétaires sont les gardiens.

Sensibiliser au mieux les propriétaires et les inciter à réaliser une restauration de qualité nécessite avant tout d’expliquer les enjeux des règles d’urbanisme et d’architecture.

C’est tout l’objet de ce dispositif, conçu pour être non seulement un support de référence et de réflexion pour les propriétaires, mais également pour servir de lien entre les acteurs d’un même projet : entreprises, architecte, maître d’œuvre, élus, agents municipaux… », explique le Maire de Talmont-Saint-Hilaire Maxence de Rugy

 

Ainsi, la campagne d’aide sera menée jusqu’en 2020.

Trois types de dossier ouvrent droit à subvention. :

  • Les ravalements, les réfections des crépis et des enduits, auxquels s’ajouteraient, le cas échéant, les rejointements, les éléments architecturaux remarquables, les menuiseries extérieures, l’habillage des éléments techniques, les ferronneries, la toiture ;
  • Les vitrines et le cas échéant les enseignes ;
  • Les murs de pierre.

Seuls les travaux de qualité, répondant à des règles architecturales annexées au règlement, et portant sur les parties d’immeubles visibles de l’espace public sont subventionnés.

Une subvention de 25% du coût des travaux, pour un minimum de 1000 € HT et un maximum de 10 000 € HT de travaux subventionnables peut être attribuée.

D’ores et déjà, ce programme d’aide s’est avéré être un levier efficace auprès des habitants du centre-ville.